Votre entrainement est-il efficace ?

 

Les travaux inutiles ou: « notions de sous et  surentraînement! » 

Nous ne nous intéressons pas là, uniquement, au "trop plein" d'heures d'entraînement en termes de quantité, mais aussi, et peut être surtout, aux séances ou « parties » de séances « inutiles » c’est à dire qui n'amènent plus aucune amélioration et «pire», qui peuvent conduire à des contre- performances.

Le contrôle permanent de votre fréquence cardiaque peut alors vous aider à détecter ces parties d'entraînement peu ou pas efficaces.

En les évitant, votre entraînement gagne forcément en qualité...mais les sensations et la connaissance de votre corps, si elles ont été développées, peuvent tout à fait remplir à merveille ce rôle.

  

Quelques indicateurs de surentraînement en guise d’exemples:

  

- pendant une séance facile: fréquence cardiaque plus élevée que d'habitude.

- pendant un séance d’interval-training (fractionné): vous n'arrivez pas à dépasser la valeur de votre seuil anaérobie.

- en montée: votre fréquence cardiaque répond trop lentement à l’effort et « met » plus de temps à se re-stabiliser une fois la côte passée…

- Fréquence cardiaque au repos: 5 pulsations au-delà de votre fréquence habituelle. La mesure de la fréquence cardiaque s'effectue avant le lever, en position couchée... et l'effet « brusquant - alarmant » de votre réveil digéré!

- Fréquence cardiaque au lever: en vous levant (position couchée vers position debout) votre fréquence cardiaque augmente de plus de 5 - 10 pulsations...

 

Des signes à surveiller donc!

A lire aussi : Comment améliorer son gainage ?