L’alcoolémie

 

1/ Quelle consommation d’alcool maximum pour ne pas prendre de risque avec sa santé ?

 

Pour ne pas prendre risque avec sa santé vaut mieux ne pas consommer d’alcool.

 

Nul n’est à l’abri d’une dépendance à l’alcool

 

Ce préambule fait, pour réussir à conserver des habitudes de « bien boire », sans excès on peut appliquer quelques conseils :

- Pas d’alcool pour l’enfant, ni pour l’adolescent et la femme enceinte.

- L’OMS préconise :

  •        De ne pas dépasser 3 verres d’alcool/jour  pour l’homme
  •        De ne pas dépasser 2 verres d’alcool/jour pour la femme

 

Ce qu’on appelle 1 verre d’alcool c’est une boisson contenant 10g d’alcool soit :

  • 1 chope de bière (25 cl)
  • 1 verre de vin à 12° (10 cl)
  • 1 coupe de champagne à 12° (10 cl)
  • 1 verre d’apéritif à 18° (7 cl)
  • 1 verre de whisky à 40,5° (3 cl)
  • 1 verre de pastis à 45,5° (3 cl) 

2/ Y a-t-il des alcools plus dangereux que d’autres ?

NON, tous les alcools sont dangereux.

3/ Le vin, la bière, le champagne : Bons ou mauvais pour la santé ? Dans quelles limites ?

Consommer sans modération de l’alcool a de nombreuses incidences sur la santé :

- à court terme : l’ivresse et l’agressivité peuvent entraîner des comportements dangereux (route, travail, criminalité.)

- à long terme : plusieurs pathologies graves peuvent se développer (cancers, atteintes cardiovasculaires, hépatiques et digestives, dommage du système nerveux et altération psychique)

Les bénéfices à consommer de l’alcool, sont sujets à polémique car même si on peut essayer de démontrer l’avantage d’une consommation quotidienne (en général 1 verre par jour) dans certaines pathologie, les risques inhérents à une consommation excessive sont si forts qu’ils annulent cet avantage

4/ Alcool et fatigue ? Alcool et acuité ? Alcool et réflexes ? Alcool et conduite ? 

 

Quelques généralités à connaître :

 

  •        A court terme :

Au début : l’alcool diminue l’angoisse, il  donne un sentiment d’euphorie; il efface les signaux d’alerte, il altère le jugement, il diminue les réflexes et la coordination des mouvements ainsi que  l’acuité visuelle, il fait oublier la fatigue et rend donc la conduite très dangereuse. Il est aussi désinhibant (C’est en cela qu’il est prisé des jeunes) et peut entraîner des pertes de contrôles, des passages à l’acte (agressions)

Ensuite ses effets se modifient, il calme et endort.

 

  •        A long terme :

Une consommation excessive d’alcool provoquera des effets destructeurs sur l’organisme :

-      troubles neurologiques (équilibre, mémoire.)

-      troubles du foie (hépatite, cirrhose, cancer…)

-      troubles du cœur et des vaisseaux (hypertension artérielle)

-      troubles sexuels (impuissance, disparition des cycles menstruels)

-      troubles du pancréas (pancréatite et cancer)

-      troubles de la moelle osseuse (entraîne une diminution de la fabrication des globules rouges, et une modification de la numération).

-      favorise l’apparition de cancers.

-      accélère la désinsertion professionnelle et accentue les risques de divorce et d’isolement.

5/ Temps de diffusion et d’élimination de l’alcool dans le sang

 

L’alcoolémie se mesure en grammes par litre de sang.

Il existe une corrélation avec le taux d’alcool mesuré dans l’air expiré : 0.8 g/l de sang équivaut à 0.4 mg/l d’air expiré.

Pour un homme de 60 kg, ayant bu 4 verres d’alcool, soit 40 g d’alcool pur.

L’alcoolémie atteint son maximum au bout d’une d’1 /2 heure à jeun et d’1 heure au cours d’un repas.

L’élimination se fait au rythme de 0.15 g/l (un peu plus lentement au cours d’un repas).

Ce rythme est très variable suivant les individus. 

6/ Quantité d’alcool absorbé vs. taux d’alcool mesuré dans le sang

 

L’alcool diffuse dans toute l’eau de l’organisme, l’alcoolémie est donc fonction du volume  d’eau de l’organisme.

On calcul le taux d’alcoolémie (valeur maximale) à l’aide d’un coefficient de diffusion(K)

Pour un homme K=0.7

Pour une femme K=0.6

 

                             Alcool pur ingéré(g/l)

A (alcoolémie) = ----------------------------

                            Poids corporel (kg) x K

 

Pour un homme de 80 kg ayant bu  6 verres d’alcool :

 

     6x10

A= -------- = 1.07 g/l

     80x0.7

 

Pour une femme de 60 kg ayant bu 6 verres d’alcool : 

 

    6x10

A=-------- =  1.67 g/l

    60x0.6

 

7/ Quelle quantité maximale d’alcool au cours d’un repas pour ne pas dépasser les 0.5 gr/l de sang ?

 

Pour atteindre une alcoolémie de 0.5g/l il faut boire :

-pour un homme : 0.5 x poids x 0.7 soit pour un homme de  80 kg : 28 g d’alcool donc un peu plus de 2 verres d’alcool

-pour une femme : 0.5 x poids x 0.6 soit pour une femme de 60 kg : 18 g d’alcool donc un peu plus d’un verre d’alcool

Bien sûr ces calculs restent approximatifs car l’alcoolémie varie suivant les individus. Mais cela reste une bonne base!

Pour mesurer votre taux d'alcool dans le sans, choisissez votre ethylotests chimiques ballons ou votre ethylotests portatifs

Lire aussi: Comment prendre soin de son capital santé ?