La perte de poids

 

 

1. Contrôle du poids : A quelle fréquence ? A quel moment de la journée ?

 

 

Mesurer  son poids régulièrement est intéressant pour plusieurs raisons :

- vérifier qu’il n’y a pas de modification injustifiée de sa courbe de poids

- vérifier si l’on est dans une période de régime  que celui-ci est efficace sans être délétère

On se pèse le matin à jeun, vessie vide.

En général se peser une fois par semaine est suffisant pour suivre sa courbe de poids. En période de grandes oscillations de poids, on peut rapprocher les mesures.

 

 

2. Contrôle de l’IMC. Intérêt de la mesure.

 

 

L’IMC est un indice  qui prend en compte le poids et la taille de la personne.

On comprend que deux  personnes  faisant le même poids et n’ayant pas la même taille n’ont pas le même état nutritionnel. L’IMC est un indice plus précis pour décrire l’état nutritionnel d’une personne. 

 

            POIDS (kg)

IMC =----------------

           TAILLE² (m)

 

Exemple : un homme de 1m80 qui pèse 80 kg, son IMC est de 27.8

  80

---------- =27,8

1,8x1,8

 

Voici un tableau qui donne l’état nutritionnel d’une personne selon son IMC

 

               IMC                       ETAT NUTRITIONNEL

        ---------------------------------------------------------

         Inférieur à 18,5                   dénutrition 

        ---------------------------------------------------------

         18,5 à 24,9                            normal

        ---------------------------------------------------------

         25 à 29,9                               surpoids

        ---------------------------------------------------------

         supérieur à 30                      obésité

 

 

    

3. D’un point de vue médical, c’est quoi être maigre ? Être gros ? Être au poids normal ?

 

 

Le corps est constitué d’une masse grasse  et d’une masse maigre.

La masse grasse comprend l’ensemble des graisses du corps (entre 10 et 15 % du poids total chez un homme, 20 à 25 % chez une femme). Le reste (masse hydrique, masse musculaire..) est la masse maigre.

Une personne maigre manquera de masse grasse

Une personne grosse aura un excédent de masse grasse

Une personne de poids normal aura un bon équilibre entre les 2 masses

 

 

4. Quelle différence entre gros et obèse ?

 

 

Comme le montre le tableau de l’IMC un indice entre 25 et 29.9 indiquera une personne grosse, à partir de 30 une personne obèse. Pour encore mieux différencier le gros de l’obèse il faudrait mesurer la masse grasse et la masse maigre

Ceci est possible avec des pèses personnes à  impédancemètre qui utilisent un faible courant électrique (indolore) pour mesurer la résistivité du corps.

L’appareil en déduit alors la masse graisse et la masse maigre. Attention cette méthode est contre-indiquée chez la femme enceinte et chez les porteurs de stimulateur cardiaque.

Une personne obèse aura un rapport entre les 2 masses très perturbé, un gros beaucoup moins. On considère obèse un homme qui présente une masse grasse supérieure à 20% du poids du corps, 25%pour une femme.

Enfin le tour de taille (au niveau du nombril) donne une bonne indication de la graisse abdominale, plus  de 102 cm chez un  homme  et de 88 cm chez une femme montre une personne qui devient obèse, quelle que soit sa taille.

 

 

5. Y a-t-il un rapport taille/poids idéal chez un homme, une femme, un(e) adolescent(e), une personne âgée ?

 

 

On peut considérer que chacun possède un poids de forme qui tient compte de la taille, de la morphologie (large ou mince), de la masse osseuse, du développement musculaire, de la masse graisseuse de l’age, du sexe…

Le poids idéal est donc une donnée toute relative.

La formule de LORENTZ revisitée prend en compte la taille (en cm), l’age (année)et le sexe :

 

                                                                (taille-150 )           (age – 20)

POIDS IDEAL homme=   (taille-100)   -  -------------  +   ---------------

                                                                         4                           4           

 

Pour un homme de 1m80, âgé de 60 ans, son poids idéal sera de : 82,5 kg.

 

                 (180-150 )           (60-20)

(180-100) –  -------------  +    -----------  =  80 – 7,5 + 10 = 82,5

                        4                      4

 

                                                                    ( taille-150)          (age – 20)

POIDS IDEAL femme=   (taille- 100)     –  --------------   +    -------------

                                                                           2,5                         6   

 

 

 

6. Quelles sont les conséquences d’un surpoids sur les articulations ? Les muscles et les tendons ? Le cœur ? Les artères ? Les risques sur la santé pour quelqu’un de trop maigre ou de trop gros ?

 

 

Un surpoids  c’est plus de kilos à supporter par le squelette et donc cela engendre :

- une augmentation de l’usure des articulations de la moitié basse du corps (arthroses),

- une augmentation de la tension autour des articulations (tendinites)

- une apparition de troubles du rachis allant jusqu’aux hernies discales (lombaires)

La pression artérielle et les plaques d’athéromes augmentent avec le poids, ce qui favorise la survenue d’infarctus, d’angine de poitrine, d’accidents vasculaires.

Le diabète est une complication majeure de l’obésité.

Quelqu’un de trop maigre aura une fatigue qui apparaîtra pour des efforts même très faibles, ce qui entraînera notamment un manque d’exercice préjudiciable.

 

 

7. Quels sont les sports recommandés et non recommandés chez une personne en surpoids ?

 

 

On recherche une activité qui va permettre d’améliorer sa condition physique et éventuellement aider à diminuer son poids.

La marche est au départ l’activité idéale.

Il faut atteindre le seuil de 30minutes,  4 fois par semaine pour en retirer le plus de bénéfice. Mais ceci doit se faire progressivement.

Pour cela on augmente la durée de la marche (par exemple si on marche 10mn on passe à 15mn la semaine suivante, puis  à 20mn  et ainsi de suite si l’on ne ressent pas de troubles physiques.

On peut utiliser un podomètre de manière à quantifier son activité quotidienne.

Il permet ainsi de mieux optimiser sa progression (en augmentant son nombre de pas progressivement, de 5 à 10% par exemple). À titre indicatif, 30mn de marche équivaut à 10 000 pas.

On peut ensuite continuer à évoluer dans son activité en pratiquant une marche plus rapide, puis le jogging à petites foulées. On veillera à ne pas oublier le cardiofréquencemètre pour contrôler l’incidence cardiaque de son activité. Le cardiofréquencemètre permet aussi de se fixer un seuil à ne pas dépasser (par exemple 50 % de sa vitesse maximale).

On pourra ensuite alterner les sports de charge (ou l’on porte son poids) : marche, jogging  et les sports en décharge (vélo, natation) afin de diminuer les impacts sur l’appareil ostéo-articulaire.

 

 

8. Peut-on perdre du poids rapidement sans risque pour la santé ? Y a-t-il un rapport perte de poids/durée a ne pas franchir ?

 

 

Perdre plus de 100 grammes de graisses par jour semble une limite à ne pas dépasser.

Au-delà, c’est une perte hydrique et musculaire que l’on obtiendra avec des risques pour la santé (la déshydratation entraînant des malaises pouvant être très grave, la fonte musculaire entraînant une grande fatigue).

Quelque soit le régime, on veillera à garder une ration calorique minimale de source équilibrée (protide, lipide, glucide, liquide, vitamine et minéraux). A titre indicatif, un homme consomme en moyenne 2700 kcal par jour, une femme 2000 kcal.

Tous les régimes draconiens sont à proscrire, du moins c’est notre avis.

A noter également que toute personne à risque (maladie grave, diabète, obésité, jeune ou âgée…) nécessite un suivi médical.